Participation à l’enquête publique - Construction d’une centrale hydroélectrique à Thyez

Septembre 2021
Il est prévu seulement un chemin de contournement. Le SNGPCKDA a contribué pour réussir à obtenir la construction d’une passe à canoë. En effet, certaines embarcations sont beaucoup trop lourdes et encombrantes pour être transportées par tous types de publics. Si la passe n’est pas dans le projet c’est parce que la zone n’est que peu fréquentée. Mais limiter l’accès à 55km de cours d’eau où le niveau technique est débutant donc une bonne ouverture pour une pratique douce, sous prétexte que cela n’intéresse que peu de personnes c’est ne laisser aucune chance aux sports de pagaie de se développer sur l’Arve !


Michel WEBER, un adhérent nous remonte cette information ! Si vous vous sentez concerné ou si vous souhaitez apporter votre soutien, renseignez l’enquête !



Enquête publique - Construction d’une centrale hydroélectrique à Thyez

L’Arve à Thyez



Le projet consiste au captage des eaux du cours d’eau de l’Arve, au niveau du seuil de Pressy déjà existant, à hauteur des communes de Thyez et de Scionzier.

Il s’agit de développer la production hydroélectrique sur le site afin d’apporter une part énergétique renouvelable supplémentaire à la consommation électrique locale, de concourir au respect des engagements de l’Etat en termes de développement des énergies d’origine renouvelable et à l’atteinte des objectifs du programme Territoire à énergie positive pour la croissance verte de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Avec une puissance électrique de 1 600 kW attendue, la microcentrale permettra d’assurer la consommation électrique d’environ 6 820 habitants couvrant ainsi 43 % des besoins des communes de Thyez et Scionzier réunies.


DOCUMENTS
RÉPONDRE A L’ENQUÊTE



Salut,

Nous avons jusqu’à la fin du mois de septembre pour faire entendre nos voix dans le cadre de l’enquête publique concernant la construction de la micro-centrale de Scionzier .

Je viens de lire tout le dossier. Il y a des milliers de pages concernant les poissons, la faune et la flore. Il y a seulement un tiers de pages concernant la navigation. Nous obtiendrons le droit de passer… mais à pied.

Il faut nous réveiller et exiger de SHEMA, filiale de l’EDF, la construction d’une passe pour rafts et canoë-kayak.
Merci de répondre à l’enquête pour exiger la construction bétonnée d’une passe pour rafts et canoë-kayak , largeur 3,50m, profondeur 30 cm, pente 20°, fond plat, départ au même niveau que la couronne du barrage pour ne pas nuire au fonctionnement de la centrale en période d’étiage.

Merci et amitiés
Miki
Michel Weber »