Problématique d’accès à la grande bleue dans le Parc National des Calanques (Bouches du Rhône 13)

Suite aux alertes de correspondants locaux

L’enquête "Accès à la mer" avait révélé de nombreuses problématiques sur les côtes maritimes.

A nouveau c’est la question de la fréquentation qui est au coeur du débat. Vu du parc national les activités de kayak ne seraient pas si douces que cela car cette institution estime que ces petites embarcations risqueraient de porter un préjudice important au milieu naturel ! Pourtant les navires fonctionnant au fuel lourd vont continuer à circuler entre Marseille et Cassis pour faire admirer le paysage et les égouts gigantesques de la ville de Marseille (plus de 2000 kms de canalisation) déverseront toujours leurs eaux usées en plein coeur des calanques.

Égouts de Marseille (heoblog.com)

On est loin de la vision de l’explorateur Paul Émile Victor qui, il y a plus de 100 ans, vantait le kayak de mer comme un modèle de déplacement discret, écologique, mû à la seule force humaine.
Ici les enjeux sont politiques, le parc doit donner des gages comme quoi il gère la fréquentation. Ainsi, en limitant ou en interdisant les activités propulsées à la pagaie, il prétend résoudre la pollution, il y aurait tant à dire sur ces raccourcis ! Des discussions sont en cours, rien n’est encore définitivement arrêté. Pas plus tard qu’hier, une réunion rassemblait des professionnels locaux pour trouver une solution à l’accès aux calanques. Nous vous informerons des suites.