Vincent Colliard - Explorateur Polaire - Des expéditions pour faire changer les regards sur l’état de notre planète [PODCAST]

Dans le vaste milieu de l’itinérance non-motorisée, les expéditions polaires fascinent et sont souvent considérées comme le Graal. Exigeantes, souvent dangereuses, longues et nécessitant des connaissances très spécifiques, elles sont accessibles à un tout petit nombre. Et pourtant, l’environnent qu’on y trouve est peut-être celui qui correspond le plus à ce que beaucoup d’entre nous recherchons dans la pratique de l’itinérance : la nature à l’état brut, la pureté sauvage, une connexion toute particulière à l’environnement et, de manière absolument certaine, une expérience qui marque à vie.

Récemment, dans le podcast Les Frappé.e.s dont je vous avais déjà parlé dans deux articles précédents ici et là, j’ai eu la chance d’accueillir l’explorateur polaire français Vincent Colliard. Dans cet épisode, disponible sur toutes les plateformes d’écoute depuis le site, Vincent partage bien évidemment son parcours, un cheminement de 15 années d’expéditions qui lui ont permis d’engranger suffisamment de connaissances pour survivre à l’hiver polaire. Mais il revient surtout sur une aventure récente qu’il a entrepris avec son amie Caroline Côté, photographe et réalisatrice d’aventures professionnelle québécoise.

Ensemble, ils ont réalisé début 2021 une expédition qui n’avait jamais été faite auparavant : la traversée hivernale du Spitzberg, dans l’archipel du Svalbard, en autonomie totale, sans assistance et uniquement à la force de leurs mollets (ok et surtout au mental !). Habituellement les traversées du Spitzberg se font du Nord au Sud, avec un important soutient logistique, non seulement pour rejoindre le départ et se faire récupérer à l’arrivée, mais aussi pour la mise en place de dépôts de matériel et de nourriture sur le trajet. Pour ce projet qu’ils ont réalisé en couple, Vincent et Caroline avaient décidé de ne compter que sur eux-mêmes. Ils ont donc rejoint le point de départ au Nord de l’île à ski et pulka, en 3 semaines, puis sont revenus du point d’arrivée jusqu’à la capitale administrative de l’archipel, Longyearbyen, de la même façon en 2 semaines. Entre les deux ? Ils ont tout simplement traversé le Spitzberg dans sa longueur, soit 1 mois de ski dans des conditions extrêmes et en partie dans la nuit polaire.

Son récit incroyable laisse songeur ! Ils ont connu des écarts de températures sur une journée de 40°C, ils ont marché avec des ours polaires, ils ont affronté des vents qui soufflaient en rafale à plus de 100km.h et ils ont du se rationner en nourriture et abandonner une partie de leur matériel. Un superbe témoignage de résilience, de dépassement de soi et de détermination ! Pour les amoureux de l’itinérance et des expéditions, foncez, vous allez adorer !"

Loïc Blanchard

https://www.lesfrappees.com/1285967/8878053
Vincent Colliard - Explorateur Polaire - Des expéditions pour faire changer les regards sur l’état de notre planète

Sources : I Trekkings / Les Frappé·e·s